Près de Forges-les-Eaux, une cuve incendie de 120 m3 installée dans le centre du village
La commune de Mesnil-Mauger s'est mise en conformité avec la législation. Aujourd'hui, elle peut répondre à un éventuel besoin des soldats du feu grâce à une cuve d'eau de 120 m3.
Publié le 3 Août 17 à 8:04

La citerne incendie assure la sécurité du village. (©L’Eclaireur-La Depêche)
« Dans la commune, la pression d’eau n’est pas suffisante. Les sapeurs-pompiers et la préfecture, nous ont demandé de palier à ce manque. Il y a bien des bornes incendies, mais elles sont trop éloignées », explique le maire de Mesnil-Mauger, Claude Lefevbre.

La lutte contre l’incendie s’inscrit dans le cadre des pouvoirs de police administrative du maire qui doit ainsi s’assurer de l’existence et de la suffisance des moyens à mettre en œuvre dans sa commune si besoin. « Il était important pour nous de respecter les normes car nous avons une salle des fêtes qui est souvent louée, et une école. Si nous ne respections pas la législation, les services compétents auraient pu demander leur fermeture ».

Dispositif subventionné à 80 %
Sur ce chantier, la commune a fait appel au bureau d’études BET ingénierie du pays de Bray basée à Mesnières-en-Bray. Son responsable, Philippe Caron, détaille :

Le coût de l’opération se monte à 65 000 €. Le dossier a été subventionné à 80 %. Le Département, la Communauté de communes et l’État via la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) y participent

Une cuve incendie de 120 m3
Jeudi 20 juillet, la société EBTP de Blangy-sur-Bresle était à pied d’œuvre pour installer la cuve d’une capacité 120 m3. Grâce à ce volume, la commune peut répondre à un éventuel besoin des soldats du feu.

La citerne de réserve incendie a été installée dans le centre de Mesnil-Mauger, à côté de l’église. Mais auparavant, il aura fallu trois jours pour creuser la fosse de 30 m de long sur 5 m de largeur et 4 m de profondeur.

« Nous avons dû demander un droit de passage aux propriétaires et locaux des terrains privés tout proche afin d’y stocker du matériel et de la terre. Les locataires et les propriétaires des terrains ont accepté tout de suite. Ce qui nous a facilité la tâche », explique Claude Lefevbre.

La sécurité incendie sur l’ensemble du village est aujourd’hui assurée. La borne incendie sera installée à proximité de la cuve. Les arbres déracinés pour installer la cuve doivent être replantés. « J’espère qu’ils repousseront bien. Nous y tenons. Chacun d’eux représente la naissance d’un enfant », note l’édile.

Et pour rendre le lieu agréable, un boulodrome pourra y être installé à l’avenir.